Banalisation du télétravail, nouveau rapport à son entreprise, conflit des générations, digitalisation des processus, les entreprises font face à de perpétuelles évolutions et sont obligées de s’adapter à leur environnement (marché, technologique, société etc…). 

La prise en compte des aspects techniques et financiers dans la stratégie d’une entreprise ne suffit plus à assurer son attractivité et son efficience. L’expérience vécue par les collaborateurs doit être aujourd’hui étudiée et intégrée. On parle alors d’expérience collaborateur. 

Spécialistes de l’expérience utilisateur (UX) et de l’ergonomie du travail chez Impact Positif, Elodie Piton et Teddy Wilhelm ont aidé des organisations comme Décathlon, Emmaüs ou Azaé à améliorer le travail et l’efficacité de leurs équipes grâce à une expérience collaborateur de qualité. Ils nous expliquent leur démarche. 

Atelier design Expérience Utilisateur

L’expérience collaborateur, c’est quoi ?

L’expérience collaborateur désigne l’ensemble des interactions vécues et des émotions ressenties par un collaborateur au sein d’une structure, tout au long de son parcours professionnel, depuis son recrutement jusqu’à son départ, et même au-delà. 

En prenant en compte l’expérience collaborateur, les entreprises pourront mieux s’adapter aux évolutions de leur environnement, tout en améliorant durablement l’efficience et les conditions de travail. 

Au final, les bénéfices de cette démarche sont nombreux pour les entreprises. L’expérience collaborateur est en effet un puissant levier de performance qui agit autant sur la fidélisation, l’engagement des collaborateurs que sur la communication interne et, in fine, sur la qualité de vie au travail.

Comment améliorer l’expérience collaborateur ? 

Afin que les entreprises s’engagent dans ce type de démarche, il est essentiel de déployer des expertises complémentaires telles que l’ergonomie du travail, la psychologie, combinées à des outils du Design Thinking, permettant de faire évoluer et transformer les organisations. 

Dans un premier temps, il s’agira de bien cerner les besoins et attentes des collaborateurs grâce à des outils d’audit et de recherche. Vous obtiendrez ainsi un état des lieux des problèmes rencontrés au sein de l’environnement de travail (outils inadaptés, processus qui manquent de fluidité, perte d’informations entre services, problèmes de collaboration dans une équipe etc…).

Les méthodes collaboratives et créatives issues du Design Thinking permettront ensuite de co-construire avec toutes les parties prenantes du projet des solutions adaptées aux problématiques identifiées. 

Les solutions ainsi formulées devront ensuite faire l’objet d’une expérimentation auprès des personnes directement concernées afin de pouvoir en tirer des enseignements. 

L’ensemble de cette démarche assurera une meilleure adaptation des outils, processus et espaces de travail à la réalité du terrain, permettant ainsi de gagner en efficience et en engagement de la part des collaborateurs.

Construire une bonne expérience collaborateur

Expérience collaborateur : l’exemple d’un éditeur de progiciels 

Le responsable de la recherche et développement d’Eureka Solutions a fait appel à Impact Positif pour les aider à réduire les pertes d’efficacité dans leurs processus de travail et améliorer la synergie entre les développeurs et les consultants.

Grâce à des entretiens individuels avec les collaborateurs concernés, nous avons pu apporter un regard systémique sur la situation et ainsi mettre à plat les différentes problématiques auxquelles étaient confrontés les développeurs et les consultants. 

Ceux-ci ont pu se créer une vision partagée de leurs problématiques, ce qui leur a permis dans un second temps, au cours d’un atelier de collaboratif, de réfléchir ensemble à des solutions concrètes. Les réflexions auront notamment abouti à une proposition de création d’une “base de données client” qui les accompagnera tout au long des projets afin de pallier le manque d’informations constaté actuellement. 

Favoriser l’engagement et le bien-être au travail 

Il est difficile pour les collaborateurs de s’adapter à des outils et méthodes qui n’ont pas été réfléchis directement avec et pour eux. Les pratiques du design et de l’ergonomie du travail apportent une réponse bien plus adaptée. Grâce à elles, managers, responsables RH et aux équipes peuvent collaborer efficacement à l’élaboration de cadres de travail propices à l’efficience et au bien-être

Alors que 40% des travailleurs évoquent une dégradation de leurs conditions de travail en France suite à la Covid-19 selon une étude de la Dares, l’amélioration de l’expérience collaborateur peut être un axe de travail pour préserver leur bien-être.

Notons également que ces approches favoriseront l’engagement des collaborateurs qui deviennent les acteurs de leur quotidien professionnel, un apport non négligeable lorsque l’on sait qu’en France, seulement 7% des salariés se disent engagés selon le dernier rapport Gallup de 2021

Article rédigé par Elodie Piton et Teddy Wilhelm, spécialistes de l’expérience utilisateur (UX) et de l’ergonomie du travail chez Impact Positif.

S'inscrire à la newsletter

Vous souhaitez en savoir plus sur One RH ?

Contactez-nous