Paie, recrutement, gestion du temps ou gestion administrative : cette année, vous souhaitez mettre en place un nouveau système d’informations RH ou faire évoluer l’existant. Comment y arriver ? Pour y parvenir, il est important de procéder avec méthode et de se poser les bonnes questions. Au-delà de la gestion des ressources humaines, il faut surtout veiller à ce que votre SIRH soit adapté à votre entreprise, à ses enjeux et à ses besoins. 

Que faire avant de se lancer dans un projet SIRH ?

Tout d’abord faîtes un état des lieux de votre existant : quels sont les outils de gestion installés et utilisés ? Quelles sont leurs fonctionnalités ? Quels sont les processus mis en place dans votre entreprise ? Quel est l’environnement technique de votre système d’informations ? Et surtout : combien me coûte tout cela (l’outil, l’infrastructure technique nécessaire, le coût des dysfonctionnements (prestations complémentaires + ETP / masse salariale consacrée à pallier) ? Ce premier exercice réserve souvent bien des surprises.

Demandez-vous ensuite ce dont vous avez besoin pour répondre à vos enjeux RH, tant à court terme qu’en vous projetant sur 3 à 5 ans. Gardez à l’esprit que si une Formule 1 fait rêver, elle est peu utile pour rouler en ville. De même, ce qui est adapté dans une grande entreprise ou dans une multinationale avec de nombreuses filiales ne l’est pas dans une PME ou PMI.

Puis, interrogez les personnes-clés de l’entreprise. Même si l’on parle de système d’informations et de ressources humaines, un SIRH concerne toute l’entreprise et pas seulement la DSI ou la DRH. La Direction Générale sera consultée pour valider les orientations stratégiques, la Direction Administrative et Financière (DAF) pour les aspects budgétaire que soit pour le pilotage ou le reporting, sans oublier les clients internes de la RH : les collaborateurs et les managers. 

Pour réaliser votre enquête, pas besoin de lancer une vaste consultation. Rapprochez-vous de quelques managers représentatifs des problématiques de l’entreprise et des équipes. Ils se feront la voix de leurs équipes pour exprimer leurs attentes et sauront aussi mettre leur casquette de “collaborateur”. C’est un premier pas dans la conduite du changement et dans l’appropriation de l’outil, vous éviterez ainsi la sempiternelle objection « de toute façon, c’est un outil RH, par les RH, pour les RH ».

Identifier et prioriser les besoins de votre SIRH

Avec ce premier audit et les informations que vous avez récoltées, vous commencez à avoir une vision plus claire de ce dont vous avez vraiment besoin et vous pouvez déjà prioriser les projets stratégiques

A partir de là, il vous faut construire la feuille de route de votre projet SIRH : faut-il un ou plusieurs outils ? Est-ce que l’on fait évoluer l’existant ou est-ce qu’on le remplace ? Existe t’il des outils sur le marché qui répondent à mes besoins ? Est-ce qu’un logiciel en mode SaaS est plus adapté ? Quel est mon budget ou quel budget est nécessaire pour faire évoluer mon SIRH ? Et enfin, quel est mon planning pour ce projet ? A partir de là, vous aurez déjà une bonne vision si votre projet génère un Retour sur Investissement (ROI) ou non.

Quand, et seulement quand, vous aurez fait tout cela, vous aurez un schéma directeur SIRH qui vous permettra d’avancer sur votre transformation digitale avec une véritable feuille de route.

Comment choisir son SIRH ?

Vous l’aurez compris, cet exercice est plus complexe qu’il ne peut y paraître et peut s’avérer très chronophage, surtout lorsque l’on doit gérer le quotidien. Il peut être intéressant de disposer d’un regard externe. Un consultant ou un expert peut vous apporter sa connaissance du marché des solutions RH, des bonnes pratiques et sa méthode de gestion de projet (coûts / planning / ressources à mobiliser) pour sécuriser la réussite de votre projet.

Contactez notre expert SIRH pour échanger sur vos besoins et trouver la réponse la plus adaptée à vos problématiques RH.

S'inscrire à la newsletter

Vous souhaitez en savoir plus sur One RH ?

Contactez-nous